L'OBSIDIENNE ... CAPOEIRA

L'Obsidienne fut un texte écrit il y a, disons... trente ans... dont l'auteur n'a plus aucun exemplaire. Il devait ou il a été édité par Jean-Roger BRONNIMANN des éditions LIDWINE, à NOGARO.

Il en est ainsi des textes de cette époque lointaine, perdus en quelques greniers, pour "le plaisir des araignées", une manière d'évoquer ici un autre éditeur alternatif des années 70/80, Didier Michel BIDART animateur des éditions de l'Ecchymose. Ouais... ça fait mal... tout ce temps... écoulé.

Ensuite, j'ai pensé que, du titre de ce texte égaré par le temps, pouvait naître une autre activité, d'édition, par exemple. Et puis... et puis...
La vie passe...
Mais de tout ce passé, il est impossible de faire table rase... Non par impossibilité de détruire... mais plutôt par impossibilité de vivre autrement qu'en opposition avec les pensées dégradantes, oppressantes, dominantes et destructrices qui font de ce monde une macération putrescente qu'aucun antibiotique ne parvient à endiguer.

En cette année 2008, il est toutefois venu à l'esprit d'un certain nombre d'entre nous qu'il ne pouvait être possible de continuer à écouter sans réagir des déclarations ouvertement destructrices et nihilistes, voire, négationnistes, abondamment martelées sur des ondes collaborationistes toutes acquises en intérèt de classe bien compris aux discours ineptes ainsi déversés sur les acteurs d'une pensée alternative qui tenta, il y quarante ans..., et une fois de plus, de s'exprimer en actes et paroles pour l'avènement d'un autre monde.

Cette révolte désorganisée et internationale affronta des armées bien décidées à étouffer toute guérilla urbaine et toute violente velléité revendicatrice. Il y eut des morts, des corps matraqués, des rues défoncées, des barricades, des véhicules brûlés, des vitrines explosées, des usines occupées par leurs ouvriers puis saccagées par la troupe : il est en effet préférable à nos despotes de voir les machine brisées plutôt qu'entre les mains de ceux qui en font un outil de production.

Cette période fut fertile en pensées multiples et erreurs fondamentales. Une révolte ne s'improvise pas... ou elle prend très vite le risque d'être prise en main par de faux complices et traîtres véritables qui se sont dévoilés au cours de ces quatre décennies.

Tout cela ne doit, en aucun cas, être le signe d'une défaite irrémédiable. Depuis des siècles, les empires s'écroulent et se succèdent...

Ce site présente, sous une forme encore statique toujours en attente d'une version vidéo, un diaporama présenté lors d'une exposition collective à Nogent le Rotrou ; il n'est pas téléchargeable car trop important à stocker sur l'espace alloué par mon FAI et peu pratique à diffuser sous forme de CD-ROM parce que sa conception exige la lecture des données par un logiciel propriétaire... une solution existe... recommencer avec des logiciels open source... toute personne créative sait combien il est difficile d'ainsi revenir sur un processus considéré comme terminé.

Au générique de ce diaporama : photos et montage, Pierre BELLENEY ; musiques, Robert FRIPP et Michel ROUSSEAU ; texte : Pierre BELLENEY dit par Michel ROUSSEAU ; enregistrement, montage son, Fabrice RABOISSON. Le thème en était, vous l'aurez sûrement deviné : Mai 68.

  • capoeira.png
  • capoeira.png
  • capoeira.png
  • capoeira.png

Les liens suivants vous permettrons d'accéder au texte illustré par quelques images (Capoeira.pdf), aux sons de ce diaporama, c'est à dire, le texte en voix off et la musique (capoeira.odp) ; s'y ajoutent un cours texte de présentation de Wilhem REICH (Reich.pdf) et un lien vers la page SEXPOL (toutes les couvertures de la revue de janvier 1975 à octobre 1980).

Le lien vers OpenOffice vous permet de télécharger et installer, si ce n'est déjà fait, la suite bureautique open source de Sun Micro System. Vous aurez ainsi accès au fichier "capoeira.odp" par "téléchargement de Capoeira (son)". Ce fichier est un diaporama statique composé d'une seule diapositive qui contient la bande-son. Il suffit donc d'ouvrir ce pseudo-diaporama pour écouter le texte dit par Michel Rousseau et les musiques jointes.

Le lien vers l'association "Mai Pourquoi" vous conduira au programme de l'exposition de Nogent le Rotrou.

Merci à Jocelyn Patinel d'avoir relayé ce site dans les pages du M.I.E.L., Mouvement International pour une ÉCOLOGIE LIBIDINALE en prévention des névroses et de la peste émotionnelle, éducation, formation et recherche...

BIBLIOGRAPHIE

LIENS et téléchargements



Cette page, les fichiers Capoeira.pdf et Reich.pdf" by Belleney Pierre sont mis à disposition sous licence Creative Commons

Accueil CapoeiraCreative Commons LicenseATTENTION...TRAVAUX !!!